Présentation par Sh. Amanoullah  de Vos

Au Nom de Dieu le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

L’intention (niyya) de ce site est de rendre accessible,  actuel et pratique  l’enseignement que nos maîtres nous ont enseigné  pour mieux  le partager  dans un vécu. Notre orientation  suit l’injonction coranique reprise par Mawlana Sheikh Nazim nous disant « devenez Rabbani !» c'est-à-dire, au delà des confréries et des chemins spirituels, soyez reconduits à  l’Enseignant suprême le RABB, le Seigneur. C’est pour cela que nous disons que l’enseignant véritable doit nous conduire à l’EN-SEIGNEUR, le Seigneur qui est la lumière et le guide en nos cœurs.​

Beaucoup d’enseignements en effet  apparaissent  sur le web dans un foisonnement d’information qui conduit plus à des spéculations mentales qu'à une pratique.
Pourtant cet enseignement de la voie soufie naqshbandi est une sagesse actuelle et pratique. Notre souhait est de le mettre en lumière par un vécu d’expériences.
En ce sens nous avons choisi de mettre en valeur par exemple la connaissance de l âme et les chemins de sa purification. Ceci nous rapproche précisément de l’enseignement coranique qui est notre référence, là où ce chemin est appelé « tazkiyyat an nafss »,

« purification de l’âme. »
Chaque musulman sait qu’avant la prière, avant de réciter le Coran ou même de le toucher il doit se purifier. Comment donc ne pas chercher à connaitre tous les moyens qui aident à purifier notre âme de cette partie égotique qui est l’usurpateur, le pharaon.

​Le chapitre – 94 - du Coran est considéré dans la voie naqshbandi comme le modèle prophétique du chemin : la dilatation de la poitrine et l’élévation progressive du dhikr  « wa rafa’nâ laka dhikrak » est en relation  avec  se débarrasser du fardeau qui encombre les épaules «  wa wadh’anâ  ‘anka wizkaz » ! Comment travaillons-nous à nous débarrasser de ce fardeau égotique ? Avons-nous suivi une méthode pour cela ? Avons-nous compris que  « nettoyer, purifier » est une science ?
 


 

Dans ce site nous donnerons les méthodes, de l’élévation du dhikr à travers les « Latâifs » les centres subtils du corps, à travers la râbitha (le lien de cœur) à travers la khawa  mais aussi celle de la purification par la connaissance des 9 blessures de

l âme qui sont devenues 9 cristallisations égotiques.Nous parlons donc de «’ ilm an- nafss » « la science de l âme » et cela nous conduit  à des techniques de respiration conscientes qui nettoient en nous « les mémoires poisons suivant un processus :  le modèle de la naissance, chemin d’une maturation progressive par le retrait des voiles sur le cœur. En effet, nos mémoires,  que véhicule le sang, et surtout les plus anciennes, depuis nos parents et nos ancêtres se désagrègent en nous et se transforment exactement comme un arbre ou un végétal vert  au départ deviennent ensuite par pourrissement un liquide noir et visqueux : le pétrole. Prendre conscience de ces mémoires posons en nous va nous libérer.

Ensuite cette âme est appelée à un « voyage » selon l’irremplaçable et inégalable modèle prophétique de «al- issra wal mi’râj ». Ce modèle est le protocole du voyage de l’âme vers son Seigneur.
Il ne s’agit ni d’un conte, ni d’une  philosophie mais d’une expérience réelle dont notre Prophète (saw) a témoigné pour nous  donner le modèle exacte de l’« ADAB »,  la conduite adéquate,  dans notre relation au divin. Nous pouvons donc non seulement penser à cette expérience mais essayer de la vivre à notre niveau par une prise de conscience du domaine de l’expérience là encore, afin de réaliser la vraie sunna, la conformité à la voie prophétique par un vécu.
C’est aussi dans cet esprit que nous alimenterons régulièrement la rubrique « évènements » pour proposer, à coté de 
l'ensei-gnement doctrinal, toujours des enseignements pratiques qui conduisent à une expérience  en correspondance avec toutes les rubriques : science de l âme, compagnonnage, invocations (dhikr) prière , méditation (tafakkur), Rabithat (lien spirituel)…



Sh. Amanoullah -Philippe de Vos

1er Rajab 1434 - 9 mai 2013